Sports Auvergne n°76

Sports Auvergne

Sports Auvergne n°76

Rédaction

Trimestriel

Ce 76ème numéro de Sports Auvergne vous offre une interview d'Eric de Cromières sur ses six années de présidence à l'ASM. Découvrez également l'interview de Ahmet Schaefer, mais aussi des dossiers dédiés aux rencontres avec les sportives auvergnates et au Tour de France avec Romain Bardet et Alaphilippe.

Ne manquez pas toute l'actualité sportive en Auvergne dans votre magazine sportif régional.

4,80 €

 

En stock

- +

S'abonner à Sports Auvergne

4. Je valide ma commande

Sports Auvergne

Abonnement

A partir de 16,16 €

Fiche détaillée

  • Auteur : Rédaction
  • Editeur : CF - La Montagne
  • Date de parution : Juillet-Août-Septembre-2019
  • Genre : Sports
  • Langue : Français
  • Format : 22 x 28
  • Pages : 100

Mot de la rédaction

Edito de Charles VIGIER

Les nouveaux géants

Un coureur cycliste, c’est un peu comme une vache sacrée pour qui aime son village. Le patelin qui a vu grandir ce héros sur deux roues n’attend que de s’enflammer, un jour d’été, devant les exploits du fils prodigue sur le bitume de la mère patrie. À ce titre, l’Auvergne n’a pas à se plaindre. Deux des plus grands talents mondiaux en seront les ambassadeurs sur les routes du Tour. Bardet et Alaphilippe, deux noms qui succèdent à d’autres géants des temps anciens, Walkowiak et Géminiani.

Dans les bistrots et les cœurs de Brioude et Désertines, de Clermont, Montluçon, du Puy ou d’Aurillac, au moment où les régions s’étendent et les identités se cherchent, ils seront les panaches blancs derrière lesquels les amoureux de l’Auvergne se rallieront dans l’échappée vers la gloire.

Ils sont les étendards, l’espoir, les rêves d’un territoire. Nous les réunissions déjà l’année dernière dans Sports Auvergne, mais il était impossible de ne pas revenir vers eux cet été. Car ils ont encore grandi.

Alaphilippe n’est plus le chien fou des deux premiers Tours, après avoir trusté les victoires de l’hiver ou printemps jusqu’aux cimes de l’élite mondiale. Bardet non plus, après un dernier podium sur la Grande boucle arraché au courage et à la sueur, une expérience qui doit lui servir pour atteindre enfin son graal de finir en jaune à Paris.

Ce sont sur leurs terres qu’ils partiront à la conquête de leurs rêves, cette Auvergne qui au soir du 28 juillet, ne se ferait pas prier pour ôter le bleu pour ne garder que le jaune. Place au spectacle.

Les plus consultés
J'accepte les cookies

Ce site utilise des cookies : Les cookies vous permettent (1) de naviguer sur le site grâce aux cookies fonctionnels, (2) d’optimiser votre expérience du site grâce aux cookies d’audience et (3) le partage sur les réseaux sociaux. Ils vous apportent aussi (4) des contenus rédactionnels et des services ainsi que (5) des publicités, adaptés à votre navigation et vos centres d’intérêts. Cliquez sur « Autoriser les cookies » ou poursuivez votre navigation pour accepter ces cookies. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité et en savoir davantage sur la gestion de vos données et des cookies en cliquant sur En savoir plus