Sports Auvergne

Sports Auvergne n°73

Bimestriel

Recevez un email dès qu'il sera en stock
Chargement
Soyez le premier à évaluer ce produit en partageant votre avis.

Ce 73ème numéro de Sports Auvergne vous offre un entretien exclusif avec les recrues des Iles qui viennent enrichir l'équipe des Jaune et Bleu. Découvrez également la graine de championne Alice TUBELLO, mais aussi Le dossier SPORT CO Filles... Ne manquez pas toute l'actualité sportive en Auvergne dans votre magazine sportif régional.

4,80 €

 

En rupture de stock

Fiche détaillée

  • Editeur : CF - Centre France
  • Date de parution : Octobre-Novembre-Décembre 2018
  • Genre : Sports
  • Langue : Français

Détails de l'offre

Edito de Charles VIGIER

Missionnaires

 Peut-être avez-vous eu l’occasion de voir un des tous meilleurs films traitant de rugby, Mercenaire, de Sacha Wolff. Pour la petite histoire, l’acteur principal Toki Pilioko était, au temps du tournage, un jeune joueur du Stade Aurillacois. Il narre le parcours chaotique d’un jeune Wallisien au rêve de grande carrière professionnelle de rugby, complètement largué par un pseudo-agent véreux en métropole et qui lutte pour sa survie. Le film dépeint, avec justesse, le revers de la médaille pour ces artistes du Sud, loin des essais ou des plaquages spectaculaires. Cette face sombre du fric à tout crin au petit goût d’esclavage moderne. De l’autre côté des écrans, la réalité aussi peut prendre des tours dramatiques, comme pour ce pilier fidjien, Isireli Temo, parachuté à Tarbes, tellement largué qu’il s’en suicida, en 2016. Accueillir et s’enrichir de la culture océanienne est un devoir, une responsabilité, pour nous, Européens. à ce titre, Clermont est exemplaire, et se doit de continuer à l’être. Les joueurs eux-mêmes savent que sous le maillot jaune et bleu, leur foi chevillée au corps, ils ne sont pas des mercenaires. Ils sont en réalité des missionnaires. Qui font communier Auvergnats et Océaniens dans la célébration de ce sport et de cette culture. Qui portent haut les valeurs de leurs terres, pour certaines mises en grand péril par le dérèglement climatique, ou martyrisées par l’économie mondialisée. Ils font la fierté de peuples séparées par 20.000 kilomètres, du puy de Dôme au Pacifique sud. Ils font notre bonheur, et cela les rend heureux. Peut-être qu’au fond, Clermont est une île...

Les plus consultés

Avis