Sports Auvergne

Sports Auvergne n°80

Rédaction

Trimestriel

5 (1)

Au programme de ce numéro 80, le Tour de France qui passera dans nos volcans cet été Mary. Et "nous vibrerons au gré des coups de pédale de champions hors normes, comme Bardet et Alaphilippe, avec le puy de Dôme, jamais loin dans le décor..."

4,80 €

 

En stock

Derniers exemplaires, ne tardez pas !

- +

Fiche détaillée

  • Auteur : Rédaction
  • Editeur : CF - La Montagne
  • Date de parution : Juillet - Août - Septembre 2020
  • Genre : Sports
  • Langue : Français
  • Format : 22 x 28
  • Pages : 100

Détails de l'offre

Edito de Charles VIGIER

Vivement demain

On doit bien vous l’avouer, chers lecteurs… Vous parler de sport quand le sport s’arrête net nous a donné pendant quelques instants une immense sensation de vertige, comme si nous marchions sur un fil au dessus du vide. Il y eut des discussions, quelques inquiétudes, mais au fil de ces jours de (dé)confinement qui ont accompagné la rédaction de ce numéro, l’histoire que nous voulions vous raconter a rendu chacun de nos pas de funambule un peu plus sûrs. La passion pour le sport a cet avantage majeur qu’elle se conjugue à tous les temps. Et quand il n’y a plus de présent, il vous reste le passé… et le futur. Faire le bilan a été la première idée, car, finalement, d’un coup sec et puissant, le Covid a transformé nos sports et nos sportifs en poulets sans tête. Il convenait donc de leur remettre un chapeau en forme de bilan pour qu’ils passent la ligne d’arrivée.

Ces journées loin des stades, chemins, cafés ou restaurants nous ont aussi permis de prendre le temps de réattribuer une juste place à nos souvenirs. Les plus beaux, les plus forts. Nous vous en livrons ici cinq, de Donetsk au Stade de France, de Charade à Shanghai en passant par le Montpied.

Mais pas question de s’endormir pour autant, demain s’écrit aujourd’hui. Et demain, c’est le Tour de France. Quel plus beau symbole de renaître au sport sur notre territoire par son plus beau fleuron. Et quoi de mieux que de célébrer ces retrouvailles dans les volcans, tant et tant traversés, mais pas encore essorés. La preuve, nous vivrons la première arrivée au sommet de celui qui fût le plus grand volcan d’Europe, le puy Mary. Et nous vibrerons au gré des coups de pédale de champions hors normes, comme Bardet et Alaphilippe, avec le puy de Dôme, jamais loin dans le décor.

Que nous réservera l’avenir ? De quoi sera fait le monde après ? Bien malin celui qui osera le prédire. Mais ce dont on peut être certain, c’est que tant qu’il y aura des femmes et des hommes prêts à se dépasser, et d’autres prêts à le raconter, nos cœurs de sportifs ne pourront que gagner.

Les plus consultés

Avis

Par (Montfort le gesnois8306, France) le  22 Juil. 2020 (Sports Auvergne n°80) :
(5/5