New L'Echo Entreprendre n°9

Entreprendre

L'Echo Entreprendre n°9

Rédaction

Trimestriel

Soyez le premier à évaluer ce produit en partageant votre avis.

Découvrez le numéro 9 de L'Echo Entreprendre ! Le nouveau magazine qui décrypte les enjeux économiques de votre région Centre-Val de Loire, à travers les hommes et les femmes qui ont l’entreprise dans la peau.

5,39 €

 

En stock

- +

Fiche détaillée

  • Auteur : Rédaction
  • Editeur : CF - L'Écho républicain
  • Date de parution : Juillet - Août - Septembre 2020
  • Genre : Economie
  • Langue : Français
  • Format : 21.2 x 27.7
  • Pages : 100

Détails de l'offre

Edito de Ahmed Taghza

Un peu d’espoir dans un monde en crise

Alors que la pandémie du coronavirus fait craquer le monde économique de tous bords et met à rude épreuve la résistance, voire l’avenir, de beaucoup d’entreprises d’Eure-et-Loir, de l’hexagone et du monde, on ne peut s’empêcher de voir que la vie des entreprises continue de nous donner de l’espoir… un espoir dans la créativité des hommes et des femmes même dans les pires moments. Ainsi, notre magazine Entreprendre a choisi, en ce mois de juillet 2020, après dix semaines de confinement sans précédant, de dévoiler les secrets d’un secteur capable de faire rêver, égayer les maisons, les écoles, les rues et les édifices de la planète. Il s’agit de celui des entreprises paysagères installées sur notre département et sur le Centre-Val de Loire.

Par ailleurs, si les agriculteurs souffrent depuis plusieurs années d’une alternance de sécheresse, inondation, baisse des prix et hausse de la concurrence sur les marchés céréaliers mondiaux, il n’en demeure pas moins que la réaction exceptionnelle de la société coopérative d’Eure-et-Loir (Scael), en 2019, est à noter avec insistance. L’une des championnes françaises à l’export a réussi de franchir la barre symbolique du milliard de chiffre d’affaires, l’année dernière, tout en trouvant de nouvelles pistes de diversification.

Aussi l’Eure-et-Loir, et en particulier Chartres Métropole, s’est révélée un territoire fertile pour accueillir les data centers. Et là aussi, l’espoir de créer des emplois nouveaux et surtout dans les technologies nouvelles est réel. Le leader européen de la téléphonie mobile, Orange, est en train d’y construire un gigantesque site pour y traiter et stocker des milliards de données informatiques en toute sécurité.

Dans le même secteur des nouvelles technologies, une petite école numérique, née il y a seulement quatre ans, à la Loupe, réalise une extraordinaire croissance en ouvrant une douzaine de sites de développement informatique en Europe. L’histoire de la Wild Code School et de sa fondatrice, Anna Stépanoff, rappelle aussi que l’avenir du monde rural peut être aussi bâti dans le digital et le télétravail.

Les plus consultés

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

J'accepte les cookies

Ce site utilise des cookies : Les cookies vous permettent (1) de naviguer sur le site grâce aux cookies fonctionnels, (2) d’optimiser votre expérience du site grâce aux cookies d’audience et (3) le partage sur les réseaux sociaux. Ils vous apportent aussi (4) des contenus rédactionnels et des services ainsi que (5) des publicités, adaptés à votre navigation et vos centres d’intérêts. Cliquez sur « Autoriser les cookies » ou poursuivez votre navigation pour accepter ces cookies. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité et en savoir davantage sur la gestion de vos données et des cookies en cliquant sur En savoir plus