Le chagrin de Balto

Éditions De Borée

Le chagrin de Balto

Gilles Callamand

• Un roman policier dans les règles de l’art.
• Des personnages empathiques et attachants.

6,64 €

 

En stock

- +

Fiche détaillée

  • Auteur : Gilles Callamand
  • Editeur : CF - De Borée
  • Date de parution : novembre 2018
  • Genre : Polar en poche
  • Langue : Français
  • Format : 10.9 x 17.8
  • Pages : 234

Préface

Le commissaire Émile Loubet, un homme gentil, qui prend soin de ses collaborateurs, enquête sur la mort par décapitation d’un juge en retraite, Georges Danton. Après une carrière en région parisienne, il s’était installé dans le Puy de Dôme. C’est son chien Balto qui a prévenu le voisin, un certain Boisorieux, policier. La décapitation post-mortem du juge semble être en lien avec le dossier d’une affaire que ce dernier avait ressorti récemment de son armoire d’archives : la disparition d’un jeune garçon, Stéphane Gardinier, en Charente-Maritime, à la fin des années 1960. Or, cette affaire, classée sans avoir véritablement trouvé de coupable crédible, vient d’être exhumée et rappelée aux Français par le biais d’une émission de télévision, Planète Justice. Pour l’occasion, les témoins et acteurs de ce drame ont été à nouveau interrogés, et le juge Danton a laissé entendre que les tueurs de Stéphane étaient à chercher dans l’entourage du gamin et que les copains de Stéphane avaient, au moment des faits, livré des faux témoignages concordants, qui avaient abouti à l’arrestation d’un soi-disant pervers. Le commissaire Loubet décide de remonter la piste, aidé de son fils adoptif Renji. Il rencontre la mère de Stéphane, puis les policiers – désormais retraités – qui avaient alors enquêté sur l’affaire, sans y trouver d’issue satisfaisante. Bientôt, le meurtrier sort de sa cachette, par le biais de son fils Bruno, ancien de la Légion étrangère. Ce n’est autre que le père de Stéphane, Pierre Gardinier, qui a toujours considéré à tort que Stéphane n’était pas son fils. Il a tué le gamin lors d’un accès de colère, demandant à son autre fils de se débarrasser du corps dans les marais. Le piège a bien fonctionné et le véritable assassin est finalement arrêté. Sa femme, Hélène, peut enfin faire son deuil et être libérée de ce mari violent et jaloux. Quant à Balto, il est définitivement adopté par le policier.

Les plus consultés
J'accepte les cookies

Ce site utilise des cookies : Les cookies vous permettent (1) de naviguer sur le site grâce aux cookies fonctionnels, (2) d’optimiser votre expérience du site grâce aux cookies d’audience et (3) le partage sur les réseaux sociaux. Ils vous apportent aussi (4) des contenus rédactionnels et des services ainsi que (5) des publicités, adaptés à votre navigation et vos centres d’intérêts. Cliquez sur « Autoriser les cookies » ou poursuivez votre navigation pour accepter ces cookies. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité et en savoir davantage sur la gestion de vos données et des cookies en cliquant sur En savoir plus